Même Trump sait qu'il n'y a pas de FAKE NEWS sur Lexpage !    —  Guybrush

Discussions

Bordel démocratique aux USA - édition 2K24

yaug 1369 Spammeur
Et voilà, on y est !
Cette année encore, les USA vont voter pour leur président.
Et vu que c'est encore plus le bordel que les deux dernières élections, un topic s'impose !

A ma droite (mais alors bien à droite), le repris de justice tartiné au jus de carotte, la mèche blonde la plus dégueulasse et la plus connue du monde, le mec dont le sport favoris, en dehors de perdre au golf évidemment, est de surfer sur les vagues les plus immondes du populismes d'extrême droite, j'ai nommé : Donald Trump !

A ma gauche (enfin à droite mais moins que l'autre), le papy sénile mais calme, actuel président de la première puissance mondiale, ancien vice président de Barack Obama, j'ai nommé : Joe Biden !

Pour cette nouvelle cuvée du bordel électoral américain, on commence très fort.

TRUMP
Parlons d'abord du challenger poussé par les Républicains (enfin ce qu'li en reste) : Donald Trump.
Pas besoin de le présenter, vous connaissez déjà cet immonde étron fait vaguement homme.
Mais il faut tout de même rappeler la situation actuelle.
Il est poursuivit dans un nombre pas possible de procès, dont beaucoup vont jouer sur les l’élections américaines.

1- Procès concernant la diffamation de E.Jean Caroll
Déjà reconnu coupable de viol, un procès vient d'avoir lieu pour décider des montants des dommages et intérêt à verser à la plaignante. Résultat : 83.3M$
Si Trump fait appel, il devra tout de même placer la somme sur un fond bloqué. Donc autant de perdu en argent.. D'autant plus que les fonds qu'il lève depuis des semaines ne suffisent pas à payer tous les frais de justice actuellement.
Son avocate, connue pour avoir déclarée qu'elle préférait être belle qu'intelligente parce qu'au moins on pouvait faire comme si on était intelligente, a été catastrophique tout le procès, rappelée régulièrement par la juge afin de lui rappeler la procédure etc ...

2 - Procès concernant l’insurrection du 6 janvier
La cours suprême a tranché, le procès aura bien lieu pour juger Trump sur ses responsabilités concernant l'insurrection du 6 janvier 2021. Et ce procès aura lieu avant les élections avec un jury populaire. Des procès sur le 6 janvier, il y en a déjà eu beaucoup sur les divers membres impliqués dans cette tentative de coup d'état. Et ça se passe quasi toujours mal pour les accusés.

3 - Procès à New York pour fraude fiscale
Là c'est la Trump Org qui est ciblée, la procureure a demandé une amende d'au moins 370m$, et l'interdiction d'exercer dans l'état de New York pour la Trump org, verdict attendu pour bientôt.

4 - Procès pour ingérence électorale
Prévu le 25 mars. Trump a vu sa demande d'immunité présidentielle rejetée.

5 - Les documents de Mar-a-Lago
Le procès n'est pas encore prévu, la juge Cannon, nommée par Trump en Floride, semblant faire trainer.
Pour rappel : click
Vu les rebondissements, les accords signés avec la justice par plusieurs intervenant, la quantité de documents concernés, le fait qu'il ait montré ces documents à de riches potes absolument pas accrédité etc... Trump joue très gros sur ce dossier.

6 - Procès pour manipulation illicite du processus électoral en Géorgie
Procès prévue pour Aout actuellement.
La Georgie est l'état où tout a failli basculer, et où les Maga ont mis une pression folle pour tenter de faire annuler les résultats.

Je vais m'arrêter là, il y en a d'autres.
Mais le calendrier de Trump est chargé, encore plus que celui d'un Sarkozy, et les délais de la justice aux USA ne sont pas ceux de la France
Imaginons qu'il sorte blanchi de ces procès (et je n'y crois absolument pas), rien qu'en frais de justice, c'est une ruine. A l'heure actuelle, Trump ne lève pas assez de fonds pour payer ses frais de justice. Si on ajoute des amendes, ça va créer encore plus d'appel d'air pour les fonds, autant qui n'iront pas à sa campagne. D'autant que les gros donateurs républicains ne le suivent plus comme avant vu la quantité stratosphérique de procès où il joue gros.

Malgré tout, Trump est LE candidat républicain actuellement. Ses opposants le rejoignent les uns après les autres. La Seule encore en liste c'est Nicky Halley. Si son opposition frontale à Trump peut lui apporter de la sympathie, oubliez tout de suite. Là où Trump surfe sur les idées nauséabondes, elle les incarnes et les met en place.
Et pour le moment, elle ne parvient pas à s'imposer. Mais elle reste en course, notamment pour être candidate de remplacement si Trump est condamne et inéligible.


BIDEN
Côté démocrate, c'est le président actuel qui se représente. Il faut dire qu'il n'y a pas réellement d'autres candidats.
Mais il y a un problème principal : son âge !
Et ça commence à se voir.
Rien que cette semaine, en conférences officielles il s'est trompé 3 fois de nom de pays et de représentant. Cela inquiète, et pas qu'un peu. Si sa santé mentale se dégrade avant l'élection, c'est un énorme risque pour les démocrates. D'autant plus qu'ils n'ont pas réellement de remplaçant. La Vice Présidente, Kamela Harris brille par sa transparence.
Vous pouvez donc compter sur le camp républicain pour pourrir Biden tout ce qu'ils peuvent sur ce sujet. Inquiétant...




Et autour ?
La situation politique américaine n'est pas reluisante.
Avec les élections de Mi mandat, les républicains contrôlent le Sénat. A l'automne, divers retournement de situations et de veste ont permis à Trump de placer en tant que Speaker un étron digne des pires épisodes intestinaux. Les Magas ont tellement phagocyté le parti républicain, qu'actuellement toute politique bipartisane est impossible aux USA.
Historiquement, il y a des sujets où le compromis bipartisant est toujours atteint, notamment pour ce qui est de la sécurité intérieure, ce n'est désormais plus le cas.
En témoigne le projet à 95Md$ porté par la présidence américaine pour soutenir l'Ukraine, Israël et Taïwan. Le speaker républicain a fait opposition et n'a pas proposé la loi au vote, ce qui a amené à des négociations avec les républicains, le président a cédé sur un package de renforcement de la politique sur l'immigration sur des points clés demandés par les républicains.
Résultat ? Trump a demandé à ce que le projet soit rejeté par son parti. Retour à la case départ et nouveau blocage en perspective. Le pouvoir de nuisance de Trump alors qu'il n'a aucun rôle officiel est absolument dingue. Et ayant réussi à placer ses pions, il paralyse la politique américaine au gré de ses envies et de ses délires.
Cela semble malgré tout bouger un peu côté républicains, une partie des historiques ne supportant plus cette situation et ces blocages. Le Projet de loi n'est pas encore passé, il devrait arriver au vote le 14 février, ce qui était encore impensable il y a quelques jours.

Les MAGA sont une minorité dans la population américaine, mais s'étant insinué partout et contrôlant le parti républicain, ils parasitent l'ensemble de la société américaine avec un énorme pouvoir de nuisance.

Et ils sont en cela bien aidé par des idiots utiles et richissimes, Musk en tête.
La fracture sociétale américaine est profonde, et des mecs comme lui continuent à écarter la plaie et à saupoudrer tout cela de sel régulièrement.
Ce qui est n'est pas pour déplaire aux russes. les MAGA annoncent désormais officiellement soutenir Poutine. Vous imaginiez cela il y a quelques années ? Impossible. Et pourtant .


Bref, cette nouvelle saison de la chute de la démocratie américaine s'annonce passionnante et flippante.
Tchou 3403 Bob
yaugCe qui est n'est pas pour déplaire aux russes. les MAGA annoncent désormais officiellement soutenir Poutine. Vous imaginiez cela il y a quelques années ? Impossible. Et pourtant .
De la part du parti dont la boussole idéologique est Reagan. Je crois que c'est ça le plus ahurissant !

Je prendrai un peu de hauteur : les US sont phagocytées par le populisme d'extrême-droite poussé par les usines à troll de Russie, on en a la preuve. Le Brexit, on en a la preuve, il y a pareillement eu un énorme effort de manipulation par la Russie. Les pronostics pour les Européennes laissent tous entendre un gros score pour les populistes et l'extrême-droite en général.

Comment peut-on contrecarrer ça ? Les "démocraties" n'ont il me semble pas encore sorti leur arsenal pour lutter contre ça !

Désolé, je crois que je t'ai un peu détourné le topic au bout de 7 secondes ! ^^'

Pour en revenir au cœur du topic : ouais, ça fait flipper. Ce qui fait d'autant plus flipper, c'est que Trump avec toutes ses casseroles au cul est toujours au premier plan et indéboulonnable ! S'il reperd cette élection, il y a des chances que le 6 janvier se rejoue, mais cette fois-ci avec un peu plus de préparation et moins d'amateurisme !
Si l'on rapproche ça de l'épisode récent du Texas qui refuse d'appliquer la loi fédérale et des milices de citoyens qui se montent pour faire le coup de force sur le sujet : ça pue grave du cul ! Les US sont au plus proches d'un état de guerre civile depuis plus de 100 ans.
yaug 1369 Spammeur
Aucun détournement.
J'ai faillies intituler le topic : "Démocraties en danger" tellement ce mouvement de fond va plus loin que les seuls USA.
Si les usines à troll prospèrent sur Twitter, leur importance est je pense moins grande que par le passé, notamment parce que le mal est déjà fait et les graines déjà semées. La Russie ne va évidemment pas se priver de faire de l'ingérence autant que possible.

Pour ce qui est d'un nouveau 6 janvier, je pense surtout qu'ils ont loupé leur coup, et que désormais, l'état américain sera moins candide et va se préparer au cas où. Et il n'y aura plus un président en exercice qui protégera les émeutiers, cela va jouer.
Mais clairement, en cas de victoire démocrate, il va y avoir des tensions. Car je ne vois pas le parti républicain se séparer de la ligne antisystème dans laquelle le plonge les MAGA.

Pour le Texas, je ne sais pas... clairement c'est un signal assez moche, mais j'ai surtout l'impression que c'était surtout un gros coup pour la presse qui a mis en avant le truc.
Quoi qu'il en soit, on a beau aimé ou détester les USA, voir que la démocratie la plus puissante du monde est sur le point de sombrer fait bien flipper pour notre propre avenir.
Guybrush 7984 Bob
La participation va sans doute jouer un énorme rôle dans ces élections. Biden a été élu "de justesse" face à Trump la première fois, et je ne pense pas que Trump ait fondamentalement perdu beaucoup de partisans depuis l’élection précédente. Par contre, je ne serai pas surpris que beaucoup de gens qui avaient voté Biden (probablement "contre Trump") ne seront pas très motivés lors des prochaines élections vu les bourdes de Mr. le président...

Un facteur a prendre en compte également pour cet aspect "participation", c'est que lors des précédentes élections, de nombreux bulletins avaient été envoyés automatiquement par la poste (au grand dam de Trump) à cause du covid, si ma mémoire est bonne. Cela ne sera pas le cas cette fois-ci...
yaug 1369 Spammeur
Alors oui la participation va jouer.
Mais justement, je ne serais pas aussi définitif que toi.
Parce que depuis les dernières élections :
- les américains, y compris des républicains, se rendent compte du danger que représente Trump, et cela va mobiliser du monde avec un effet : plus jamais ça
- les jeunes : c'est un des foyer sur lequel travaille les démocrates. Et c'est une des raisons pour lesquels les Maga détestent Taylor Swift. Elle appelle les jeunes à se mobiliser et clairement pour Biden.
- les listes électorales : c'est souvent l'un des points clé au niveau local qui a un impacte au niveau fédéral.

Bref, rien n'est fait sur la participation.
Et c'est dans 9 mois, donc les candidats peuvent aussi changer d'ici là.
PetitCalgon 2578 Bob
Tu as 2h de libre et tu nous fait un résumé?
www.youtube.com/watch?v=…
https://twitter.com/WilliamReymond/status/1759147113685070047


Ce message a été modifié 2 fois. Dernière modification : 18 février 2024 à 21:27 par PetitCalgon.

yaug 1369 Spammeur
Haha. non
Je suis william reymond depuis 4 ans.. avant c'était pratique il faisait un résumé écrit, là il sort des vidéos de 2h au moins 2 fois par semaines, j'ai laché le truc... Il préfère car il s'éclate plus comme ça, mais c'est très chiant pour des gens qui ont une vie :D

A noter que Trump connaît désormais la somme qu'il est condamné à payer dans l'état de NY. On atteint les 400M$ avec les intérêts. Qu'il fasse appelle ou non, il faudra bloquer la somme. Et c'est aussi 3 ans d'interdiction de faire du commerce dans l'état de NY. Vous savez où se situe la Trump Tower n'est ce pas ? :broken:


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 19 février 2024 à 06:20 par yaug.

Guybrush 7984 Bob
Chasse aux sorcières !! :-D


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 19 février 2024 à 08:24 par Guybrush.

Tchou 3403 Bob
yaugOn atteint les 400M$ avec les intérêts. Qu'il fasse appelle ou non, il faudra bloquer la somme.
+ les 86 millions dans une autre affaire il y a 3 semaines. En sachant que sa fortune personnelle affichée (mot important, le procès de NY a montré que souvent les chiffres étaient fortement surévalués) est de 400M. Quelle que soit sa décision (faire appel ou pas, et on ne doute pas qu'il fera appel), il ne va plus avoir un radis à très court terme.

Il est probable que l'on voit très rapidement un Trump de Schrödinger : pour la justice il va se déclarer en faillite et n'ayant rien, pour les meetings il va s'autoproclamer homme le plus riche du monde (et le plus beau, et le plus intelligent).
yaug 1369 Spammeur
Quelques nouvelles.
Trump, via son avocate, a précisé qu'il ne pouvait pas payer plus de 100M d'amendes et a demandé des aménagements. Quand tu dois payer 500 et quelques millions, on est loin du compte. Il va y avoir appel sur la plus grosse somme, mais même en faisant appel il doit placer ça sur un compte bloqué sinon la justice saisie ses biens.

Et on apprend qu'il y a quelques jours,il y a eu un entrevue entre Trump et Musk où il lui a demandé de l'aider à financer sa campagne. Les affreux se regroupent. On ne sait pas ce qui ressort de cette réunion, mais ça ne va pas être beau si Musk se range avec sa puissance financière derrière Trump.

Autre sujet d'importance : la cours suprême a rendu son verdict sur la question : "un état peut-il exclure un candidat pour acte de sécession". Soit le 14ème amendement de la constitution US. Le Colorado avait exclu trump des listes et ouvert la voie à plusieurs état en ce sens. Les autres n'avaient pas encore appliqué cela, attendant la décision de la Court Suprême.

Sinon hier c'était Super Tuesday, mais vu qu'il n'y a quasiment que un candidat par camp, peu d'intérêt. C'est là que tu vois que le système américain est malade.

Répondre

Vous devez être inscrit et identifié.