Site optimisé pour... VOUS !!!    —  max_cqft

Discussions

Elections européennes

yaug 351 Maitre jedi
Allez, un petit sujet de politique pour changer de l'info
Et pour une fois, on peut même en parler avec nos amis et voisins belges et même avec Anca, bref, ça concerne les européens de cette page.
Les élections sont dans 3 semaines, et pour le coup.. je ne sais pas pour qui voter.
En ces temps compliqués pour l'Europe et avec un développement du populisme et un glissement à l'extrême droite dans toute l'Europe, j'ai vraiment envie de voter à l'encontre de cette fascisation.... mais c'est pas simple simple ...

Si nos belges locaux peuvent nous décrire la situation politique belge, ça serait top.
Habituellement, je vote écolo à ces élections, les verts européens vont des fois des trucs bien et ça permettait d'envoyer un signal. Mais avec une numéro 2 antivax, c'est totalement exclu pour moi de voter pour eux.
Du coup... vers qui me tourner... c'est un peu la question jackpot.

J'allais faire un tour d'horizon des listes en concurrence et m'ont avis dessus, mais je ne suis pas convaincu par la pertinence du truc.
Mon problème, c'est que depuis la dernière présidentielle, je suis en plein flou sur le fait de donner ma voix à tel ou tel partie. C'est devenu le gros bordel sur fond de complotisme ambiant, bref, c'est sale.

Et vous, comment vous situez vous pour cette élection ?
JohnDuff 396 Maitre jedi
J’aurais pu poster exactement le même message. Je comptais moi aussi voter écolo à la base, mais il est hors de question que je donne ma voix à Rivasi. :puke:

Je n’ai aucune idée de ce que je vais faire. C’est le flou total.
yaug 351 Maitre jedi
JohnDuffJ’aurais pu poster exactement le même message. Je comptais moi aussi voter écolo à la base, mais il est hors de question que je donne ma voix à Rivasi. :puke:

Je n’ai aucune idée de ce que je vais faire. C’est le flou total.
çà me rassure du coup. Ou pas en fait.
Mais au moins je vois que je ne suis pas le seul dans le flou.
PetitCalgon 1461 Spammeur
Ecolo je ne sais pas.
Les écolos sont très gentils et font plutôt des bonnes choses quand ils s'occupent de leur pré-carré (l'écologie), dès qu'ils touchent à un autre domaine, c'est moins bien (genre l'école au hasard).

C'est bête, l'écologie devrait être fondue dans les autres groupes, ce n'est pas un vrai courant. On peut être de droite ou de gauche et écolo, ce n'est pas incompatible, comme on peut être de droite ou de gauche et religieux (peu importe quelle religion). Pire on peut être de droite ou de gauche et ni écolo et ni religieux (bien que ...)

Donc je vais pencher pour un groupe de gauche pas trop extrémiste ni identitaire, ça risque de tomber sur un équivalent de PS. Vous imaginez mon érection? Voter pour Benoit Hamon ou équivalent .... :bawling: :bawling: :bawling:
yaug 351 Maitre jedi
PetitCalgonDonc je vais pencher pour un groupe de gauche pas trop extrémiste ni identitaire, ça risque de tomber sur un équivalent de PS. Vous imaginez mon érection? Voter pour Benoit Hamon ou équivalent .... :bawling: :bawling: :bawling:
Héhé.
Oui j'imagine... et du coup en général je préfère voter écolo que Hamon. J'y vois perso plus d'intérêt et de visibilité générale. Après, comme je l'ai dit, l'anti nucléarisme primaire des écolos (coucou les belges qui retournent au gaz :p)
m'emmerde profondément.

Mais globalement, je suis d'accord avec ta réflexion, même tes réflexions. Tant que les verts touchent à ce qu'ils sont censés savoir faire, ça ne fait en général pas trop de dégâts.
Guybrush 4669 Bob
yaugSi nos belges locaux peuvent nous décrire la situation politique belge, ça serait top.
La situation n'est pas fondamentalement meilleure en Belgique. Les histoires complexes entre la Flandre et la Wallonie rendent le paysage politique belge plutôt instable et délicat. Au niveau fédéral, on a été dirigé pendant quelques années par une coalition avec d'un coté (francophone) un parti de "droite" (plutôt centre-droite, le MR), et de l'autre (coté flamand) un partie clairement à droite et "séparatiste", la NVA. Du coté régional, la coalition qui était en place depuis quelques temps (composée du parti socialiste, du CDH (plutôt centre-gauche) et des écolos) est partie en éclat quand le CDH a claqué la porte (ce qui ne lui a apporté rien de bon auprès de son électorat, d'ailleurs). Une nouvelle coalition (qui n'a déjà plus la majorité) est apparue avec le MR et le CDH au niveau régional.

Le gros souci, c'est le manque d'alternative. Avec la montée de l'extrême-gauche (PTB), le PS n'a rien trouvé de mieux que de se placer encore plus à gauche que là où il était déjà. Avec ce glissement, ça a laissé de la place au centre-gauche qui était précédemment occupé par le CDH (parti presque inexistant à l'heure actuelle), et les écolos ont sautés sur l'occasion pour essayer de récupérer des voix. En parallèle, le MR (centre-droit, au pouvoir) paie auprès des francophones son "alliance" avec le parti séparatiste flamand (en même temps, la NVA était pratiquement incontournable, puisqu'elle a raflé 30% des voix en Flandres !).

Je suis quelqu'un plutôt de droite. L'expérience du PS ces 15 dernières années a montré que leur stratégie consiste à rendre les gens dépendant au parti, et que le "social" n'était qu'une façon déguisée de payer la population (majoritairement pauvre en Wallonie) pour s'assurer une ré-élection. Ils n'ont d'ailleurs pas digéré leur cure d'opposition de ces dernières années, ce qui ne va pas faciliter les choses. Le PTB est un no-go pour moi : le parti d'extrême-gauche n'a rien de concret à proposer pour gérer le pays et améliorer la situation. Le CDH est une girouette qui a réussi à se flinguer tout seul en jouant les opportunistes. Plutôt que de réfléchir à leur raison d'être, ils ont préféré s'assurer une place au chaud, qu'ils vont très probablement perdre si le PS ne dégringole pas dans les sondages. On aurait pu s'attendre à cette dégringolade quand on voit tous les scandales de corruption et d'abus dans lesquels ils sont plongés, mais le chômeur moyen et l'assisté-social wallon moyen a la mémoire (très !) courte. Et du coté d'écolo, ce petit parti qui typiquement rafle les "votes blancs" (je rappelle que le vote est obligatoire en Belgique, et qu'on a tendance, sauf conviction, à voter écolo quand on ne sait pas quoi voter d'autre), a montré son incapacité à faire de la politique : plein de propositions, sans réfléchir aux conséquences, et plein de mauvaises décisions et de mauvaises gestions ces dernières années.

Alors quand on a éliminé tout ça, il ne reste (à mes yeux) que le MR. Mais non seulement, le parti souffre d'un terrible manque de confiance (de la part de la population, mais également de la part de ses propres députés), mais son incapacité à rallier la population une fois au pouvoir ne risque pas de le lui redonner, le pouvoir. Je ne pense pas que leur bilan est particulièrement bon, mais il n'est pas particulièrement mauvais non plus. Et ils n'ont jamais su se vendre. Au contraire, à chaque polémique, on a eu l'impression qu'ils jouaient le rôle de bouclier pour leurs "alliés flamands". Curieuse stratégie quand il s'agit de convaincre l'autre moitié du pays (francophone) de les soutenir.

Du coup, j'ai l'impression (au moins en ce qui me concerne) que les élections de mai (pour le fédéral et la région) s'apparentent plutôt au "moindre mal" qu'à capitaliser sur un parti qui pourrait améliorer nos lendemains. Sauf grosse surprise, c'est la NVA coté flamand qui va l'emporter, et cela exclut donc toute coalition avec le PTB/PS et probablement CDH/écolo coté francophone. Je m'attends donc à ce que NVA/MR se retrouve de nouveau copains comme cochon au fédéral. Au niveau régional, le PS sera sans doute annoncé comme incontournable, mais avec qui peut-il diriger ? Ils ont tellement tapé sur le MR que c'est inconcevable (pourtant, la gauche et le centre-droit ont gouverné ensemble pendant des années, avant de se taper mutuellement dessus en s'accusant, mutuellement encore, de leur bilan !). De même, après la "trahison" du CDH, le PS n'acceptera jamais de retourner au pouvoir avec eux. Et écolo ne sera sans doute pas "suffisant" pour monter au gouvernement régional, et les rumeurs suggèrent que les verts préfèreraient monter dans une coalition avec le CDH et le MR.

Quand on regarde tout ça, on se dit que le vote n'aura pas vraiment d'importance, et que dans tous les cas, ça va encore se taper dessus, s'insulter, se trahir, etc. plutôt que de s'occuper comme il se doit de la région et du pays.

Au niveau européen, la situation est sensiblement la même. A part les "extrêmes", les autres partis belges sont apparentés soit au PSE, soit à l'ADLE, les deux grands groupes qui dirigent pratiquement l'Europe tout seul. Ce n'est pas forcément mal, parce que ces deux partis sont suffisamment opposés que pour résulter en une ligne de conduite relativement stable et pas trop orientée d'un coté ou de l'autre (même si l'Europe penche un peu trop à droite par moment), et de façon assez surprenante, il y a souvent davantage d'entente entre ces deux gros groupes qu'au sein de chaque groupe individuellement (parce que les intérêts idéologiques finissent par prendre le dessus sur les intérêts nationaux, ce qui n'est clairement pas la première chose que je reprocherai au niveau européen ;-)

Bref, si je devais résumer tout en spoilant le bulletin de vote :
- Au niveau fédéral, il va falloir éviter le couple PS/CDH quand on va colorier en rouge la petite case noire, parce qu'aucun de ces deux partis ne sera prêt à monter dans un gouvernement avec la NVA. Or, la NVA sera incontournable. Du coup, à moins de tabler sur un pays sans gouvernement pendant 500 jours comme on l'a déjà connu (notez que le pays s'est mieux porté pendant cette période que quand le PS était au pouvoir !), il va falloir s'orienter vers le MR. Je me demande si mettre un smiley triste dans la case est considéré comme un vote valable ou pas :-D
- Au niveau régional, il est clair que je ne veux pas d'un retour du PS tant qu'ils ne comprendront pas qu'il vaut mieux faire travailler quelqu'un pour 1500€/mois que de le laisser chez lui avec des allocations de chômage du même montant. Je ne suis pas du tout fan de l'approche d'écolo (également pour les questions environnementales, pour lesquelles ce parti est devenu bien trop populiste/démagogue et pas assez "technocrate"), mais ce sont sans doute les moins corrompus de tous. Je n'ai pas envie de voter MR, parce que je ne les vois pas être efficace et cohérent à deux niveaux de pouvoirs, et que je préfère largement les voir au fédéral qu'au régional. Du coup, je ne sais pas du tout quelle case remplir, ou si je vais m'orienter vers un joli gribouillis sur le bulletin de vote qui, à défaut de me faire sourire, pourrait faire sourire l'une des personnes chargées du dépouillement.
- Au niveau européen, peu importe le vote, ça ne changera pas fondamentalement quelque chose tant qu'on ne coche pas les extrêmes. Et je ne compte pas cocher les extrêmes. Il y a déjà assez d'exposition médiatique pour les idiots, pas besoin d'en rajouter ;-) Je ne vois pas le groupe vert réussir à bouger les choses au niveau européen, parce que ce ne sont pas des mesures globales mais du "cas par cas" qui est nécessaire en terme d'écologie, et qu'ils devront toujours se heurter aux "intérêts économiques" (bah oui, c'est connu, il vaut mieux avoir une planète de merde mais qui fait du fric, plutôt que l'inverse. Quelle bande de c... ). La vague verte, c'est au niveau local qu'il faut la provoquer, parce qu'il faut d'abord mieux conscientiser les gens et orienter leur comportement (tout le monde veut protéger la planète, mais personne ne fait réellement d'effort, moi y compris. C'est pas parce que je roule en Prius et que je recycle que je dois me considérer comme un modèle et m'arrêter là !). Alors sans doute que ça sera un vote habituel vers l'un des deux grands groupes qui, à défaut d'avoir fait un travail extraordinaire au niveau européen, aura au moins eu le mérite de ne pas faire de grosses catastrophes (et je fermerai les yeux sur la réforme des brevets, de la propriété intellectuelle, de la responsabilité des hébergeurs de contenu, ... pfff... rien qu'à le dire, ça fait déjà mal aux doigts !).
Guybrush 4669 Bob
PetitCalgonLes écolos sont très gentils et font plutôt des bonnes choses quand ils s'occupent de leur pré-carré (l'écologie), dès qu'ils touchent à un autre domaine, c'est moins bien (genre l'école au hasard).
Exactement, je pense que ça résume bien la situation du parti en Belgique. Ok pour certaines de leur disposition en matière d'écologie et d' "avenir environnemental", mais pour le reste, non. En Belgique, on peut résumer écolo à "filiale pas trop corrompue du PS dont toute idée qui n'est pas en rapport avec l'écologie est mauvaise". Retirez simplement "pas trop" et "qui n'est pas en rapport avec l'écologie" pour avoir la définition du PS wallon :-D

Et encore, écolo, même quand ça parle d'écologie, ça fait des conneries monumentales (allez, au hasard, parlons de la sortie du nucléaire en Belgique avec aucun backup et des menaces de blackout chaque hiver, ou encore la gestion calamiteuse des panneaux photovoltaïques et l'investissement de 12K€ que j'ai dans le cul, l'interdiction du Roundup par les particuliers qui ne représentent même pas 2% de la consommation, et j'en passe beaucoup...).
yaugAprès, comme je l'ai dit, l'anti nucléarisme primaire des écolos (coucou les belges qui retournent au gaz p) m'emmerde profondément.
J'ai fait ma réponse avant de voir la tienne, et du coup, je sais qu'il y en a au moins un qui comprendra mon coup de gueule anti-écolo ci-dessus :-D


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 3 mai 2019 à 15:23 par Guybrush.

yaug 351 Maitre jedi
Bon, je crois que Guy en avait gros sur la patate :D
J'ai bien fait de faire ce topic vu le pavé.
GuybrushLa situation n'est pas fondamentalement meilleure en Belgique.
On peut toujours compter sur les belges pour rendre les choses encore plus complexes. Merci à vous.
Guybrushà défaut de me faire sourire, pourrait faire sourire l'une des personnes chargées du dépouillement.
Je me suis porté volontaire pour tenir le bureau près de chez moi et du coup faire le dépouillement, je compte sur des gens comme toi pour me ramener le sourire quand je verrais la place que prend les nazis dans mon village.


En tout cas merci pour ton retour complet et construit. Vous arrivez une fois de plus à faire passer la situation en France pour plus simple et moins bordélique. Chapeau.
C'est aussi intéressant d'avoir le niveau de lecture Federal / regional / européen qu'il y a chez vous (avec chacun sa merde à première vue).
Guybrush 4669 Bob
yaugBon, je crois que Guy en avait gros sur la patate :D
J'ai pas souvent l'occasion de parler politique. Au boulot, y a que deux personnes qui sont "au moins un peu intéressées", et l'une d'elle est un fier défenseur du PS, prêt à leur trouver n'importe quelle excuse y compris pour les membres qui sont impliqués dans les scandales avérés de corruption. Du coup, la situation tourne un peu en rond, parce qu'il n'arrive notamment pas à comprendre qu'on peut être de (centre) droite sans pour autant soutenir le seul parti de (centre) droite qu'on a dans le paysage francophone belge. Je lui ai déjà expliqué que j'étais désolé d'avoir des idées qui, typiquement, ne se retrouvent pas dans le programme d'un seul parti, mais ça n'a pas suffit ;-) Apparemment, c'est inconcevable pour lui (et pour beaucoup de gens) d'être de droite, tout en étant en faveur d'une approche sociale et d'une entraide citoyenne ;)


Une grosse différence entre la Belgique et la France au niveau politique, c'est le système de scrutin : ça marche à la proportionnelle en Belgique alors que c'est un scrutin typiquement majoritaire en France. Bon, quand je dis "proportionnel en Belgique", faut pas rêver : les partis ont fait en sorte que les mieux représentés s'en sortent avec plus de sièges que ce qu'ils devraient avoir, mais l'idée est là. Du coup, on a toujours des coalitions, et on évite les travers du bipartisme comme dans de nombreux pays. Mais ça rend la situation parfois très cocasse, puisqu'il faut que les politiciens arrivent à s'entendre un minimum (puisqu'ils n'ont pas la majorité), et ça évite aussi des situations "tout à gauche pendant 5 ans, puis tout à droite pendant 5 ans". Y a du pour et du contre, mais je pense que peu importe le type de scrutin, tant que les politiciens seront des gens dont le boulot est de se faire ré-élire, et non pas dont le boulot est de faire en sorte que ça marche pour les citoyens, rien ne changera fondamentalement...
Fabe 392 Maitre jedi
Pas de liste qui m'emballe, comme d'hab. Je partage le sentiment de yaug sur les Écolos, j'ai de la sympathie pour leurs actions passées mais leurs positions antivax criminelles et dogmatiques/pas bossées sur le nucléaire ne leurs donnent pas de mérite pour obtenir des voix.
Le discours libertarien de LREM aurait pu être pertinent au niveau EU mais leur gestion de la démocratie et leur clientélisme avéré en France les disqualifie définitivement.

Ce sera soit une petite liste type Parti Pirate mais même eux ont quelques problèmes à résoudre plus fermement (parité, accusations de harcèlement), si seulement ils arrivent jusqu'à l'élection.
Sinon ce sera Benoît Hamon, le seul à ma connaissance ouvertement en faveur d'un fédéralisme Européen.

Les élections passent et je me rapproche doucement de l'abstentionnisme. Comment réinventer la politique ?


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 3 mai 2019 à 16:59 par Fabe.

Répondre

Vous devez être inscrit et identifié.