Voulez-vous lexpage avec moi ce soir ?    —  PM

Discussions

Ukraine

yaug 1349 Spammeur
Reprise automatique du message précédent.
Ce que tu dis "fait sens" (comme dise les ricains).
Les observateurs que je suis l'on noté tout l'été : c'est une bonne stratégie les bombardements ciblé via les himars mais tout seul, ça ne fait pas tout et ça n'a qu'un effet limité si il n'y a pas confrontation en plus.

En fait, tout l'été il y a eu préparation avec les himars en ciblant :
- Les 3 ponts
- les QG
- les dépots de munition ou carburant
- les concentrations de troupes.

ça a joué sur les stocks de munition d’artillerie (l'armée russe repose sur ça), et pour les ponts, les 3 sont désormais infranchissables.
Du coup comme tu le soulignes il y a d'autres moyen :
- On a assisté depuis 1 semaine à des vols d'hélico de transport escortés par des hélicos de combats. C'est mignon mais ce n'est pas avec ça que tu ravitailles 20 bataillons.
- Construction de ponts flottants : Les plus grands ont été coulés par les ukrainiens, les plus petits coulent et son reconstruits en quelques jours. Le stock de pont flottant bien que conséquent n'est pas sans fin (et y'a un paquet de fleuves et rivières) dans le Dombas
- Constructions de "ferry" : utilisations de section de ponts flottant ou de docks flottant, propulsés par des navires. Il y en a plusieurs qui ont été construits, plusieurs déjà détuits.

En gros, pour les russes : au mieux ils n'arrivent qu'à apporter un peu de ravitaillement et à un rythme lent, au pire ils sont privés. Dans tous les cas, au niveau matériel et munition, c'est la merde. Car même si la bouffe a du mal à suivre, les russes ont un peu l'habitude d'être dans la galère là dessus (on l'a vu sur les colonnes qui visaient Kyiv).

Et du coup, l'offensive lancée dans l'Oblast de Kherson, qui évidemment a pour but de libérer Kherson (les ukrainiens espère atteindre cet objectif majeur avant l'hiver), sert aussi à fixer les troupes russes présentes là (dont une bonne partie de leurs VDV), et à les user. Une unité sans ravitaillement mais qui n'a pas à combattre, ça va encore, mais dès qu'elle combat, ça devient vite intenable. On verra dans les semaines à venir si la stratégie ukrainienne porte totalement ses fruits ou pas. Pour le moment ça fait le boulot.
Il faut aussi penser que l'Ukraine ne veut pas combattre pour prendre Kherson. Du coup, la stratégie adoptée vise surtout à faire une forte attrition sur les troupes russes qui ne peuvent quasi pas évacuer cette rive du Dniepr. Hier on a vu une vidéo d'une unité russe qui monte sur un de ces pontons. La second la montre sous le feu de l'artillerie avec des blessés partout. C'est tout sauf confortable.
L'idée ukrainienne c'est donc : on rend inopérantes les troupes russes sur cette rive du Dniepr, en bombardant et attaquant (mais c'est lourd pour l'ukraine). Du coup soit ils meurent, soit ils se rendent car ils n'auront pas la possibilité de tenir Kherson (que l'Ukraine ne veut pas détruire).
Donc oui, tu peux ponctuellement ravitailler. Mais pas pour une telle quantité de combattants, pas quand ta logistique ne repose quasi que sur les trains et ensuite des convois de camion qui font de belles cibles (cf première phase de la guerre).

ça c'était la première partie de la contre attaque, qui du coup est déjà une belle stratégie bien rodée. mais la deuxième contre attaque depuis 3 jours, qui profite de l'intelligence déployée autour de la première contre attaque, est encore plus belle. Et produit déjà des effets nets. Les russes envoient tout ce qu'ils peuvent car le but de la contre attaque ukrainienne semble être Koupiansk. Si ce noeud tombe, tout le Dombass est menacé pour les russes (et à minima toute la poche d'Izioum).

Edit : et oui je fais gaffe à la désinformation, qui c'est logique, se situe dans les deux camps. J'essaye d'avoir des comptes un peu plus neutre (même si je ne suis pas d'accord avec certaines de leurs analyses) et même intellectuellement c'est intéressant à apprendre à son cerveau à prendre des infos avec des pincettes.


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 8 septembre 2022 à 13:59 par yaug.

Guybrush 7829 Bob
TchouDe même, il existe drones, parachutages, etc... C'est chiant, la bouffe sera probablement un problème pour un jour ou deux, mais si dans le même temps il n'y a pas un minimum de pression pour leur faire consommer leurs munitions et leurs ressources médicales, ce n'est pas un problème sur le long terme... si ?
Ca peut jouer de façon importante sur le moral des troupes russes. C'est une chose que de se faire ravitailler en bouffe et en munitions légères via les airs, s'en est une autre que de se dire qu'en cas d'attaque importante, tu ne peux compter sur aucun soutien et tu n'as pratiquement aucun moyen de te replier efficacement ni d'évacuer tes blessés correctement. Sans compter que ça signifie également que tu ne peux réaliser aucune percée significative (car cela n'apporterait rien sans un soutien derrière) et que tu es donc juste un uniforme avec une grosse cible dessus.
Tchou 3308 Bob
20 bataillons ?

Ok, effectivement, je pensais qu'on ne parlait que de "quelques" troupes. Ouais, c'est assez massif ce qui a été coupé de sa base arrière ! Et j'avais pas suivi que le coup des ponts n'était pas une nouveauté mais que la majorité/totalité des rives traversables étaient sous la pression de l'artillerie.

VDV ? C'est le nom des troupes d'elite Russe ?
yaug 1349 Spammeur
L'estimation des troupes russes sur l'autre rive du Dniepr est en général de 20K à 25K ouaip. ça fait du monde !

Les VDV : via le wiki

Ce sont leurs troupes d'élite, leurs para (mais qui ne font plus d'assaut en parachute parce que la dernière fois ça s'est mal passé xD). Ils ont une culture très forte au sein de l'armée russe (certains diront que c'est pour compenser leur peu d'efficacité).

Et sinon les news pour les ukrainiens sont plutôt bonne sur le front de Kharkiv : percée allant jusqu'à 50km en 3 jours. Apparemment aux portes de Kupiansk, ce qui met une forte pression sur la Russie. A voir si elle a de quoi les contre attaquer ou au moins fixer le front, et si les ukrainiens ont assez de réserve à engager pour exploiter cette grosse percée.
Mais au moins 20 villages / villes libérés en 3 jours, et l'info que Balaaklia qui était la tête du dispositif russe vient de tomber.


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 8 septembre 2022 à 16:50 par yaug.

Tchou 3308 Bob
Je serai d'ailleurs curieux de la dernière utilisation des parachutistes dans un contexte de guerre moderne. Un avion largueur de para en face d'un missile sol-air, ça n'a pas la même pertinence que de la cavalerie en face d'une mitrailleuse lourde ?

Dans le même temps, un hélico de transport de troupes peut faire du vol tactique et amener des unités à 150km/h tout en volant à 5-10m du sol, donc peu détectable et peu vulnérable à un missile longue portée. Et dans le pire des cas, tu perds 6-8 hommes, pas un avion complet... ?

Ou est-ce que je me gauffre totalement ?

J'allais donner comme contre-exemple d'opérations modernes l'opération contre Bin Laden, mais en fait non, ce fut du transport de troupe par hélicoptère de combat et dépôt loin de la cible. Est-ce qu'une armée autre que Russe a fait usage des parachutistes dans les 40 dernières années ? (note : je peux me planter complètement et ça reste une arme fondamentale, j'y connais pas grand chose sur le sujet)


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 8 septembre 2022 à 17:23 par Tchou.

yaug 1349 Spammeur
Je dirais que les dernières utilisations de para en situation de guerre, limite en France on doit être parmi les derniers à l'avoir fait en afrique (et avec succès). Le reste je ne saurai te dire.
Là les VDV ont été envoyés en tout début de guerre en assaut héliporté pour prendre l'aéroport d'Hostomel à côté de Kyiv, qu'ils ont pris, ils ont reçus le renfort du reste de leurs troupes arrivés par la route depuis la frontière biélorusse, puis la contre attaque des troupes expérimentées ukrainiennes les ont cloués sur place au prix de lourdes pertes jusqu'à la retraite.
Pour dire, une des brigades VDV engagée est censée avoir 700 hommes en temps normal (à prendre avec des pincettes vu que les chiffres sont souvent gonflés par les commandants), il y a 1 mois il y avait déjà 140 pertes documentées pour ce bataillon. ça pique.

Edit : pour l'opération française c'est à celle ci que je pensais : fr.wikipedia.org/wiki/Ba… (1978), 44 ans quoi ...


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 8 septembre 2022 à 17:32 par yaug.

Guybrush 7829 Bob
TchouJ'allais donner comme contre-exemple d'opérations modernes l'opération contre Bin Laden, mais en fait non, ce fut du transport de troupe par hélicoptère de combat et dépôt loin de la cible.
Euh non, à moins que je me trompe, les deux helicos ont débarqué directement sur zone (et y en a un qui s'est crashé d'ailleurs).
yaug 1349 Spammeur
La percée semble avoir portée ses fruits.

Voici une carte de source russe, la route nord entre Koupiansk et Izium est totalement sous contrôle ukrainien, et les premiers combats se dérouleraient à Koupiansk où semble-t-il les russes envoient des renforts.
Il faut dire que si la ville tombe, le ravitaillement de leurs troupes dans le dombass va prendre un coup.
Il n'y a qu'à voir cette carte des voies pour comprendre.
Et même si les russes tiennent la ville avec leurs réserves, les voies sont désormais largement à portée des ukrainiens qui peuvent alors interdire le ravitaillement (qui je le rappelle est totalement centré sur le train pour l'armée russe). Et ça n'empêche pas que la poche d'Izium (10K pax environ) se forme. Surtout que l'Ukraine semble assembler des troupes depuis Sloviansk pour fermer totalement la poche au sud et non plus seulement interdire le passage via l'artillerie.

La semaine à venir va être intéressante à suivre.
yaug 1349 Spammeur
Bon, et bah ça va vite... très vite depuis 2 jours.
Koupiansk est tombé cette nuit (au moins les 2/3 de la ville côté ouest).
Izium semble avoir été abandonné par les russes (qui du coup laissent énormément de matériel sur place). et les premiers rapports indiquent que Lyman est ou va tomber. Quand on sait que Lyman a mis un mois a être pris par les russes et qu'elle est reprise en une demie journée, c'est assez dingue.
A ce rythme, la Russie risque de perdre rapidement d'autres grand centres urbains si l'Ukraine a assez de réserves pour cela (c'est au final la question essentielle pour l'Ukraine : a t'elle de de quoi impulser une telle dynamique sur plusieurs jours).
Guybrush 7829 Bob
Et visiblement, les ukrainiens ont obtenu un joli trophée : www.7sur7.be/monde/l-ukr…

On peut se demander tout de même comment c'est possible qu'un général soit dans une position si avancée qu'il peut se faire capturer sur le terrain... Mais si c'est confirmé, c'est une très très belle prise, qui aura sûrement un impact psychologique important, aussi bien en Ukraine qu'en Russie !
yaug 1349 Spammeur
Alors pour cette info, elle n'est pas sur. c'est sorti vite, mais c'est pas sur à 100%.
Mais pour ce que tu dis : en fait y'a pas trop le choix.
L'armée russe est structurée de manière à interdire la réflexion et les décisions aux échelons subalternes : le contrôle vient forcément d'en haut. C'est justement parce que l'ukraine a été formée depuis 10 ans par l'otan et qu'on les a aidé à structuré leurs corps de sous officiers et à les rendre indépendant qu'il y a autant de succès depuis le début de la guerre. Et c'est aussi pour cela qu'il y a autant d'officier et d'officiers supérieurs russes morts depuis le début de la guerre. On est à plus de 1100 officiers morts ou capturés déjà. Donc 10 généraux.

Répondre

Vous devez être inscrit et identifié.