Quoi ? Tu connais pas Lexpage... Va te coucher mon enfant !    —  Tengo frio

Discussions

Brexit

Sysson 771 Flooder
Reprise automatique du message précédent.
Question naïve : est-ce qu'une absence d'accord commercial entre GB et Europe veut vraiment dire une absence de commerce?
Guybrush 4912 Bob
yaugSur le front du Brexit, BoJo cherche un moyen légal de fermer le parlement jusqu'au 31 octobre pour ne pas être empéché de faire un hard brexit par celui ci, cela en dit long sur sa majorité à 1 voix :DLa beauté de la démocratie.
Je pense que c'est un gros coup de bluff. Le fait qu'il rende public cette "tentative de trouver un moyen légal de contourner le parlement" ne signifie pas qu'il va s'en servir, mais va peut-être pousser les "plus indécis" à ne pas rejeter ce qu'il pourrait éventuellement proposer sous peine de voir quelque chose d'encore pire être décidé sans passer par le parlement. Pas sûr que ça marche de toute façon, surtout que ce serait une mort politique pour BoJo (et probablement un énorme coup dur pour son propre parti !).
TchouAu final, il devra payer, mais dans une situation pire que de payer avec le sourire, en disant "regardez, mon pays remplit ses engagements, nous sommes de confiance".
Je partage ton point de vue, et c'est *la* raison pour laquelle ils vont payer la facture, car au final, ça va leur coûter beaucoup plus d'argent de ne pas le faire, et surtout un déficit diplomatique important pour les décennies à venir (et ce n'est pas le "super accord commercial" miroité par Trump qui va y changer quelque chose).
Guybrush 4912 Bob
SyssonQuestion naïve : est-ce qu'une absence d'accord commercial entre GB et Europe veut vraiment dire une absence de commerce?
Sans accord commercial, les droits de douane standards s'appliquent, et ils ne sont pour ainsi dire pas viables économiquement. Sans compter que les accords commerciaux contiennent souvent des dispositions pour les procédures de certification du matériel, de traçabilité, etc. dont les états signataires sont dispensés (c'est une manière artificielle de mettre des barrières aux frontières vis à vis des non-signataires).


Ce message a été modifié 1 fois. Dernière modification : 26 août 2019 à 15:40 par Guybrush.

Sysson 771 Flooder
Merci pour l'info!
yaug 457 Maitre jedi
SyssonQuestion naïve : est-ce qu'une absence d'accord commercial entre GB et Europe veut vraiment dire une absence de commerce?
Non. Exemple sur les accords entre Canada et Europe par exemple.
On a déjà des échanges commerciaux, mais certains points (notamment sanitaires) font que ça impacte grandement les échanges.
En Europe on a des normes parmi les plus rudes sur pas mal de truc, donc sans accords, çà implique l'impossibilité de vendre chez nous. L'exemple typique : le boeuf aux hormones.

Et surtout, sans accord, tu as des droits de douanes élevés, pour un pays comme le UK qui exporte 56% de sa production en Europe, ça va vite piquer.
Tchou 1817 Spammeur
Sans accord, les règles de base du commerce international s'appliquent. Par contre, ça veut dire procédures de douanes alourdies, droits de douanes (taxes à l'import/export) possibles, quelles normes s'appliquent sur les produits, etc etc etc.

C'est ce point qui crispe tout le monde, autour de la problématique de l'Irlande : l'ile d'Irlande est coupée en deux entités politiques, la République d'Irlande (pays indépendant), et l'Irlande du Nord, qui est un territoire appartenant au Royaume Uni. Vu que le UK veut ne plus dépendre des normes européennes et vendre comme il l'entend, il faut une frontière entre le UK et l'UE. Ce qui veut dire une frontière qui sépare l'Irlande et l'Irlande du nord. En sachant que cette question est super touchy, la fin de la lutte armée de l'IRA, c'est il y a à peine 20 ans. Le traité de paix parle même de cette question de ne plus avoir de blocage entre les 2 communautés, autant dire que l'idée d'une frontière et remettre des hommes en uniforme qui contrôlent ce qui entre et sort colle assez mal avec cette paix. Le "backstop", c'est ce qui est proposé par l'UE pour ménager la chèvre et le chou : ok, vous voulez être libres d'importer/exporter ce que vous voulez, ok, et vous ne voulez absolument pas de frontière entre les 2 Irlandes pour éviter de refaire couler le sang, ok, du coup ce qu'on propose, c'est que la douane se fasse au niveau des ports, mais l'ensemble de l'ile d'Irlande est une seule entité économique, pas de douane qui sépare les 2, la libre circulation des biens et des personnes reste sur l'Irlande, la douane est aux points de sortie de l'ile.

Chose qui ne passe pas du tout du tout auprès de la minorité de la minorité, qui sert au gouvernement anglais à avoir sa majorité : l'UDP (unionistes) nord-irlandais est dans la coalition qui forme le gouvernement, or pour eux, ça signifie que les biens en irlande du nord pourront ne pas avoir els mêmes normes que les normes anglaise, et donc ils ne sont plus dans une union commerciale avec l'UK... ça sent à terme la disparition de l'irlande du nord et la réunification, ce qui est justement leur raison de lutter. C'est ce point qui bloque tout depuis 1 an et demi : le gouvernement anglais ne tient que grâce aux unionistes, et les unionistes sont les seuls à désirer le retour d'une frontière dure.

Notons que le truc fun, c'est bien évidemment que depuis que les 2 pays sont et d'une en paix, et de deux tous membres de l'UE, la frontière, tout le monde s'en contrebattait les steaks. Donc, sur la ligne de la frontière, tu as des maisons coupées en deux, des entreprises dont l'entrepot est anglais et le parking irlandais, des routes (même une autoroute !) qui au fil des virages sont d'un côté ou de l'autre, et ce sans parler bien évidemment du fait que tu puisse habiter côté anglais et avoir ton boulot ou l'école de tes enfants côté Irlandais.

Après, sur le "super accord commercial" de Trump : d'abord, il risque fort d'être super surtout pour l'un des deux, mais surtout, la rédaction d'un accord commercial, c'est un processus qui se calcule en années tellement c'est complexe, les derniers accords se sont négociés en 10 ans. Pour le Brexit, on en est à compter en jours jusqu'à la deadline, qui d'ailleurs n'est pas la fin, mais le début d'un nouveau processus de négociations d'accords vu que tout sera tombé et il faudra tout renégocier.
PetitCalgon 1563 Spammeur
yaugrégler les 39 milliards de livre que l'angleterre doit à l'Europe.
A noter que ce n'est pas une dette, c'est les cotisations que chaque pays membre de l'UE paie normalement pour promouvoir les projets de l'UE partout dans l'UE.
Avec Theresa May, ils ont râlé un peu au début, puis accepté de payer car c'était pas grand chose finalement.
yaug 457 Maitre jedi
A noter aussi en plus que ce n'est plus la même somme, elle a baissé vu qu'ils payent justement leur dus actuellement.

Côté opposition, on s'organise actuellement pour empêcher le coup d'état de BoJo via le blocage du parlement. les 2 mois à venir s'annoncent croustillants.
Guybrush 4912 Bob
Pas sûr que ça passe, il y a encore des moyens légaux pour empêcher ce blocage. Par contre, pourquoi ne le suspend-t-il pas jusqu'à la date supposée du brexit, au lieu de 2 semaines avant ?
Guybrush 4912 Bob
Les réactions des politiques britanniques sont toutes négatives, y compris dans le camp de BoJo. Comme le disait Tchou il y a quelques jours, c'est assimilé à de l'"anti-démocratie" (je n'ai pas encore vu le terme "coup d'état", mais Corbyn n'en était pas loin aujourd'hui !).

La Reine doit encore approuver la décision (enfin, pas vraiment l'approuver, mais elle peut "royalement" s'y opposer). On verra ce que ça donnera, parce que pour beaucoup de britanniques, ce n'est pas seulement une question de brexit avec ou sans deal, mais aussi de démocratie. Je ne serai pas surpris qu'elle sorte de sa traditionnelle réserve (ou qu'elle manigance quelque chose discrètement - vu qu'on essaie de limiter son rôle politique au maximum - pour que ça ne se passe pas comme BoJo le prévoit).

Répondre

Vous devez être inscrit et identifié.